Friends are not clients

Tes potes ne sont pas tes clients

“Tes potes ne sont pas tes clients.” Répétez ces quelques mots tout en passant du temps avec des amis. Surtout quand ils sont ivres à votre anniversaire. Tout le monde a une opinion, mais les seules opinions qui importent sont celles de vos prospects et de vos clients, pas celles de vos amis.

Liban 1 – France 0

J’ai eu la chance d’étudier avec des libanais et leurs talents et sagesse m’ont toujours impressionné. Même après avoir grandi dans un environnement multiculturel, dans un pays en guerre, ils restent enthousiastes, et surtout, ils savent que les affaires et le commerce créent des liens entre les communautés.

Un ami libanais m’a raconté une histoire qui illustre selon lui la différence entre les mentalités libanaises et françaises :

Il y a quelques années, son cousin ouvrait un nouveau magasin, et toute sa famille et ses amis sont venus à l’ouverture. Avant de partir, chacun a acheté au moins un produit, afin de montrer leur envie de voir un des leurs réussir. Certains ont même  payé plus que ce qu’ils devaient, juste pour que le lancement soit un succès.

Cette histoire souligne le contraste entre la culture libanaise et la culture occidentale dans laquelle j’ai grandi. Souvent, la première chose que demandent tes potes est une réduction, ou pire des produits gratuits …

C’est contre-intuitif

On a lancé notre nouveau projet, TDL, début décembre 2017. Comme on vend des carnets de notes, un produit que la plupart utilisent quotidiennement, parler du projet à nos proches était assez naturel. Forcément certains nous ont soutenu en achetant nos premiers produits. D’autres ont demandé des “réductions” et les derniers s’en foutaient littéralement. Logique.

Ce lancement m’a rappelé l’histoire de mon pote libanais. On le savait et on n’a finalement pas été surpris par le fait que “nos potes ne sont pas nos clients”. Contre-intuitif mais terriblement vrai.

2 choses à retenir de ce constat :

  • Un, ne vous attendez pas à ce que vos amis achètent vos produits. Si c’est le cas, ne comptez pas ça comme un achat, mais plutôt comme une preuve d’amitié.
  • Deux, ne prenez pas de conseils sur votre produit auprès de vos amis, surtout s’ils n’ont même pas envisagé de l’acheter. Vous voudriez peut-être écouter les conseils d’un ami qui a acheté votre produit, mais en vrai ne le faites pas. Jamais.

 

Concentrez-vous sur votre persona

Au lieu de vous battre pour convaincre vos amis, faites-leur savoir ce que vous faites et concentrez-vous sur votre travail pour comprendre votre persona. Sachez qui sont vos clients, trouvez-les et bâtissez votre communauté. Si vous faites cela efficacement, vous réaliserez que la plupart de vos amis ne correspondent pas à la description.